WANDELROUTE “MARMANDE”

Beschrijving

Vanaf de parkeerplaats van Lay gaat u naar de St Sauveur kerk, gebouwd in de 12e eeuw op een rots met uitzicht op de rivier.
Vervolgens passeert u aan de voet van de Calvarieberg, die dateert uit 1865, vanwaar u een prachtig uitzicht heeft op de oevers van de Leken.
Vervolg uw weg langs de oevers van de Marillet, een zijrivier van de Leken, en ga verder door de Marillet-dam of door het doorsnijden van de kastanjebossen om de Logis de Marmande, daterend uit de 16e eeuw, te bereiken via de plaats genaamd Le Moulin Fleury.
Vervolgens bereikt u het dorp Mareuil door de wijngaarden te doorkruisen en ontdekt u de tuinen van het stadhuis en La Coulée Verte, een arboretum speciaal ontworpen voor natuurliefhebbers, met een picknickplaats..

  • Types : rondrit

Profiel

  • Type route : Te voet
  • Moeilijkheidsgraad : Makkelijk
  • Duur : 3h
  • Afstand : 12,5 km
  • Markeringen : Jaune
  • Gemeente van vertrek : MAREUIL-SUR-LAY-DISSAIS
  • Gemeenschap van aankomst : MAREUIL-SUR-LAY-DISSAIS
  • Aard van het veld : Sentier de Promenade et de Randonnée (PR)
Aandachtspunten
L'église Saint Sauveur

La première église fut construite place des Gabares, fondée par des mariniers ayant échappé à un naufrage. Les deux cimetières trouvés à cette place étaient superposés et le système s'apparente à celui des Gallo-Romains. La deuxième église était en bois, située au même lieu que l'actuelle et fut probablement incendiée ou démolie. L'église actuelle est romane. Construite au XIIè, elle fut assaillie lors des Guerres de Religions. Après divers travaux de reconstruction, elle fut classée monument historique en 1877.

Le calvaire

Datant de 1965, il offre une vue imprenable sur la ville. On peut y voir les châteaux de Mareuil sur Lay et de Beaulieu notamment.

Le logis de Marmande

Pendant les guerres de Vendée, le propriétaire de ce logis du XVIè, Gilbert de Rorthays, émigre à Londres. Le château est alors saccagé, incendié et confisqué par les troupes révolutionnaires. Il est vendu comme bien national ainsi que la métairie attenante. A partir de cette époque, occupé épisodiquement, l'édifice se délabre. En 1964, M. Ferré, architecte en assure la restauration.

Labels

  • FFRandonnée